« J’aurais adoré être Sid Vicious, mais j’ai des cloques dans les Doc Martens. »

Fabian Tharin est un punk de salon. Rigoureux comme un expert comptable, pour faire faux, exactement, le Bobo d’Yverdon s’est attaché à déconstruire une à une toutes les fondations de la chanson telle qu’on la pratique. Des featurings improbables à la production en carton pâte, des lignes mélodiques à cette plume si particulière qui fait sa marque de fabrique, des rythmiques hip hop au visuel glossy de la pochette, chaque étape a été pensée comme un acte poétique posé à la pelle mécanique.

Swiss Rebel est un album de sorties de route, unique, libre et brillant!

L.N.T.

Marc Bonnant

Marc Bonnant

nous a reçu un vendredi matin dans son étude, je lui ai parlé des thèmes que je voulais aborder avec lui, puis lui ai demandé si il voulait que je lui pose des questions. Il m'a dit qu'il préférait les aborder librement en construisant son discours autour d'eux. (photo: Joana Abriel) Retrouvez l'ITW complète ici: vidéo (1ère partie) | vidéo (2ème partie)

Albert le Vert

Albert le Vert

nous a reçu dans son antre sous les toits. Une caverne d'Ali Baba dans laquelle il conserve les décors, accessoires, costumes qui ont marqué sa longue carrière télévisée puis théâtrale. Après une discussion avec son créateur, il a répondu à mes questions, puis a posé sa voix sur les choeurs de "Les ronds de fumée". (Photo, Joana Abriel) Retrouvez l'intégralité de l'ITW ici: vidéo (1ère partie) | vidéo (2ème partie)

Bernard Rappaz

Bernard Rappaz

nous a convié dans les locaux de son ancienne entreprise. En liberté provisoire pour la dernière semaine, il devait encore rentrer au pénitencier tous les soirs. Peu avare de ses mots, il a commencé et le micro s'est enclenché. (Photo, Joana Abriel) Retrouvez l'ITW complète ici:vidéo (1ère partie) | vidéo (2ème partie)

Joseph Zisyadis

Joseph Zisyadis

nous attendait dans son appartement lausannois. Musicien, il s'est volontiers pris au jeu de l'enregistrement des choeurs, puis a répondu à mes quelques questions. (Photo Julien Mudry) L'intégralité de l'ITW ici: vidéo (1ère partie) | vidéo (2ème partie)

Oskar Freysinger

Oskar Freysinger

nous a reçu chez lui. La première fois, il a enregistré les choeurs. Puis, j'y suis retourné un samedi matin pour lui poser des questions. (Je pensais d'abord ne faire enregistrer que des choeurs aux Swiss Rebels, mais certains ne se voyaient pas chanter, et je me suis dit que c'était chouette d'entendre leur point de vue sur mes thématiques, tout en apprenant un peu mieux à les connaitre.) (Photo Julien Mudry) Retrouvez toute l'ITW ici: vidéo (1ère partie) | vidéo (2ème partie)

Beatrice Graf

Beatrice Graf

nous a reçu chez elle. Puis nous sommes descendus dans son local au sous-sol. Son interview fait partie des trois qui ont été volées. On ne l'entend donc que chanter des choeurs sur "Les ronds de fumée". (Photo Joana Abriel)

Salika Wenger

Salika Wenger

nous a donné rendez-vous dans un bistrot de la vieille ville de Genève entre deux obligations politiques. Nous y avons fait connaissance, puis sommes allés manger dans un restaurant chinois. J'y ai enregistré notre conversation. (Photo, Julien Mudry) L'ITW complète ici: vidéo (1ère partie) | vidéo (2ème partie)